Quels sont les meilleurs vêtements contre les moustiques et les insectes ?

En février prochain, je vais partir en Tanzanie pour faire un safari photo et pour visiter l’île de Zanzibar. Un voyage qui s’annonce déjà incroyable… En plein dans les préparatifs pour mon voyage en Afrique, je me suis rendu au centre pasteur à Paris pour me faire vacciner contre la fièvre jaune. C’est l’une des nombreuses maladies graves véhiculées par les moustiques dans les pays chauds, comme aussi le paludisme, le chikungunya ou la dengue. Il faut donc bien s’en protéger avec des produits spécifiques et des vêtements appropriés.

Vous aussi, vous partez bientôt dans un pays infesté de bestioles en tout genre ? Alors comme moi, vous vous demandez sûrement comment vous en protéger. Je partage avec vous dans cet article mes recherches pour trouver les meilleurs vêtements contre les moustiques.

Les vêtements Nosilife de Craghoppers

En me rendant dans l’un des magasins Au vieux campeur, le vendeur m’a tout de suite orienté vers la marque de vêtements Craghoppers, qui propose une gamme spécialisée estampillé “NosiLife”. La promesse de cette marque est de réduire de 90% les piqûres de moustiques, grâce à des vêtements dont le tissu est directement imprégné d’un traitement protecteur. Ainsi les moustiques et les insectes qui se posent sur vos vêtements sont automatiquement repoussés.

Cette protection incorporée dans les vêtements est la perméthrine, un produit synthétique largement utilisé par l’homme pour lutter contre les insectes. Le système a été développé à l’origine pour lutter contre les acariens et est utilisé dans les hôpitaux et les produits de literie. Il est également utilisé dans les vêtements destinés au grand public, ainsi qu’à des fins industrielles et militaires.

L’un des avantages de ces vêtements est la résistance de la protection même après plusieurs lavages. Craghoppers garantit ainsi une efficacité conservée pendant toute la durée de vie des vêtements. Au vieux campeur, le vendeur nous a indiqué une durée de protection d’environ 80 lavages.

Au final, cette technologie facilite grandement la vie pour plusieurs raisons :

  • il n’y a plus besoin d’acheter des produits répulsifs à part pour baigner ses vêtements.
  • la protection est plus durable.
  • c’est donc un gain de temps.

La marque propose chemises à manches longues, vestes, pantalons, casquettes, chapeaux et chaussettes “Nosilife”, de quoi se constituer une protection complète contre les moustiques. Voici quelques exemples de vêtements anti-moustiques :

En fonction de votre destination, faites bien attention aux couleurs portées. Par exemple, il est connu que les couleurs sombres comme le noir ou le bleu marine attirent la mouche tsé-tsé en Afrique. Dans ce cas, les conseils des différents forums indiquent de choisir plutôt des couleurs claires comme le beige.

La marque Craghoppers a aussi lancé récemment une nouvelle technologie pour lutter contre les moustiques. Les vêtements “NosiDefence” sont fabriqués avec des fibres spécialement conçues pour résister aux piqures d’insectes. Ils constituent donc une barrière robuste sans produits chimiques.

Les vêtements Craghoppers sont souvent en rayon dans les boutiques Au Vieux Campeur, ce qui est le plus pratique pour essayer. D’ailleurs, les pantalons taillent un peu petit selon mon expérience. Certains articles Craghoppers, comme les chemises longues et les pantalons, sont aussi disponibles sur amazon. Si vous souhaitez avoir un choix plus large de produits, la marque possède un site e-commerce avec des prix moins élevés que ceux observés dans la boutique du Vieux Campeur.

Les vêtements en tissu G1000 de Fjällräven

Fjällräven est une marque d’origine suédoise, qui crée des vêtements et des équipements de plein air depuis 50 ans. En France, la marque est notamment connue pour ses sacs emblématiques d’écoliers, qui ont réussi à séduire ensuite les adultes « hipsters ».

Mais la renommée de Fjälräven s’est construite avant tout sur la qualité des tissus et des matériaux utilisés pour concevoir ses vêtements. L’un d’entre eux se nomme le G-1000. C’est une matière solide qui permet de résister aux intempéries, à l’eau et au vent. En ce sens, ces vêtements sont plus conçus de base pour partir en randonnée ou en trek dans des pays avec des climats humides et frais.

Son tissage serré le rend également protecteur contre les moustiques et les autres insectes volants, ce qui nous intéresse particulièrement pour notre étude ;) Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de vêtements anti-moustiques Fjällräven. La marque est plus onéreuse que Craghoppers mais le style et la qualité des vêtements est d’un autre niveau.

Le tissu G1000 a aussi l’avantage d’évacuer la transpiration et d’être anti UV. Chez Fjällräven, il existe plusieurs types de tissus G1000. Attention seuls le G1000 original et le G1000 silent protègent contre les piqures de moustiques mais pas le G1000 lite, qui est plus aéré.

Malgré toutes ses protections vestimentaires, gardez bien en tête qu’il est nécessaire de protéger aussi les parties exposées de votre corps comme les poignets, les mains, le visage, le coup et les chevilles. Il existe plusieurs produits sur le marché que j’ai regroupé dans une liste de produits sur amazon.

Les vêtements anti-moustiques Eulan de Cimalp

CIMALP est une marque française basée au coeur de la Drôme et spécialiste des vêtements de montagne depuis 1964. Elle conçoit aussi des tissus anti-moustiques avec un traitement (EULAN) à base de permethrine également. CIMALP indique que ce traitement a été testé avec efficacité sur les tiques et les moustiques de la fièvre jaune. Il est aussi utilisé par les forces de l’OTAN. Après 30 lavages, le traitement est encore efficace à 80% selon la marque.

Les prix pratiqués par Cimalp sont similaires à ceux de Craghoppers. Personnellement, je trouve que les vêtements de CIMALP ont un peu plus de style que ceux de la marque anglaise mais ce n’est qu’une impression sur la seule base des photos, et c’est surtout une question de goût ;) L’avantage de commander chez Cimalp est aussi le service client en français, ce qui n’est pas négligeable, surtout sur un investissement qui peut vite devenir important pour peu que l’on souhaite avoir une tenue de rechange (même si ces vêtements promettent souvent un séchage rapide).

Les autres marques de vêtements anti-insectes

En continuant mes recherches sur Internet, j’ai trouvé d’autres marques de vêtements anti-insectes. Par exemple, j’ai découvert grâce à cet article de blog que Columbia proposait encore il y a peu des vêtements « Insect Protect ». Le principe est le même que les vêtements proposés par Craghoppers avec une imprégnation de perméthrine. En revanche, il semble que Columbia a arrêté la commercialisation de ces produits (ou est en rupture de stock). Très peu de sites e-commerce proposent encore ces vêtements Columbia et il n’est plus possible d’en commander sur le site officiel de la marque.

De son côté, Lafuma a opté pour un positionnement plus naturel en proposant des vêtements avec une protection anti-moustiques, basée sur des extraits d’huiles essentielles de citron, lavande et eucalyptus. Cela conviendra sûrement aux personnes qui cherchent des solutions non chimiques, mais l’efficacité dans le temps est moindre puisque la protection disparait au bout de 30 lavages. Aussi, impossible à dire si ces anti-moustiques naturels sont aussi efficaces que la permétrhine. Quelqu’un a-t-il déjà testé ?

Pour finir, j’ai également trouvé deux marques américaines, L.L.Bean et ExOfficio, qui proposent des vêtements anti-insectes. Il faudra alors directement commander sur les sites e-commerce et se faire livrer des Etats-Unis. A noter qu’une entreprise belge, As Adventure, dispose d’une marque propre, Ayacucho, qui conçoit aussi des vêtements anti-moustiques. Elle dispose de plusieurs boutiques en France.

Je vais donc tester quelques-uns de ces vêtements en Tanzanie, notamment de la marque Craghoppers, et je vous donnerai un avis complet sur l’efficacité de ces produits à mon retour de vacances ! Stay tuned ;) Si vous connaissez d’autres marques de vêtements anti-moustiques, n’hésitez-pas à laisser un commentaire en bas de cet article ;)