Latinaventura, 11 mois de road trip en Amérique Latine !

Cela fait déjà plus de 6 mois que Pauline et Benoit sont sur les routes d’Amérique du Sud. Pour raconter leur aventure, ils ont créé le blog Latinaventura. Pauline a aussi accepté de répondre à mes questions pour Un beau Voyage. N’hésitez-pas à lui poser les votres dans les commentaires de l’interview !

pauline_et_benoit_en_amerique_du_sud

Pauline, cela fait déjà plus de 6 mois que vous êtes partis. Où en êtes-vous aujourd’hui ? Par quels pays et villes êtes-vous passés ?

Pauline : Nous sommes en Bolivie depuis 2 semaines. Mais c’est déjà notre 6e pays d’Amérique du Sud ! Après avoir atterri le 1e Janvier à Rio de Janeiro, on est resté que 3 semaines au Brésil parce qu’on a eu du mal avec la langue… On a donc “fui” vers les Chutes d’Iguazu, avant de passer au Paraguay pour un petit tour de 10 jours. On s’est ensuite posé dans des villes peu touristiques du Nord-Est de l’Argentine avant de retrouver ma soeur à Buenos Aires. Après l’avoir quitté, on a fait un roadtrip de 15 jours en Uruguay, puis on a entamé notre descente vers la Patagonie en s’arrêtant à Puerto Madryn pour voir des orques !

On est descendus jusqu’à Ushuaia, puis on est doucement remontés entre le Chili et l’Argentine, Torres del Paine, El Chalten, Bariloche… Ensuite on a choisi de remonter le Chili de l’île de Chiloe jusqu’à Iquique en faisant un petit détour par l’île de Pâques ! On est ensuite repassé en Argentine à Salta pour passer en Bolivie, et faire le fameux tour dans le salar d’Uyuni à partir de Tupiza! et depuis, on s’enfonce dans les parties moins touristiques de la Bolivie, jusqu’à Santa Cruz où on est actuellement !

Qu’est-ce qui vous a motivé à partir ?

Pauline : Après l’école de commerce, j’ai tenu 1 an dans un boulot qui ne me plaisait pas, avant de démissionner pour faire une école de pâtisserie pour adultes ! Puisque j’ai pour objectif de monter ma propre entreprise, et allier les connaissances de l’ESC et de la pâtisserie, c’était le moment ou jamais de prendre cette année sabbatique ! Et ça tombait bien aussi pour Benoit puisque cela faisait 6 ans que Benoit travaillait dans son entreprise, donc pile le bon moment pour poser un congé sabatique !

Pourquoi l’Amérique du Sud en particulier ?

Pauline : L’Asie ne nous attirait pas, l’Australie c’était trop cher et trop plein de français… L’Amérique Latine, c’était parfait parce qu’on avait envie de chaleur (là on s’est un peu fait avoir parce que ça fait 3 mois qu’on a froid), on voulait parler espagnol (là on est servi et c’est génial !), et c’est un bon endroit de benchmarking pour une potentielle pâtisserie française à l’étranger ^^

Quels endroits vous ont le plus “bluffé” pour le moment ?

Pauline : Premièrement, les chutes d’Iguazu ! Parce que c’est le premier phénomène naturel incroyable qu’on a visité… Ensuite, je dirais la péninsule Valdès en Argentine parce qu’on ne s’attendait pas du tout à pouvoir voir des orques ni à pouvoir nager avec des lions de mer ! Et enfin, je dirais le Chili dans sa globalité. Parce qu’on a adoré l’accueil, la gentillesse des gens, et cette diversité incroyable des paysages entre l’île de Chiloé ou l’île de Pâques, le Parc Torres del Paine et le désert de San Pedro d’Atacama…

Avez-vous des anecdotes à nous raconter sur votre voyage ?

Pauline : Oui et même plusieurs ! Du plus récent au plus ancien, je dirais le trajet épique entre Sucre et Samaipata (Bolivie) avec 3 arrêts (en 12h) au beau milieu de la route sinueuse et de nuit pour changer de roue. Oui on a creuvé 3 fois tellement la route était mauvaise… Sinon, la superbe soirée où on a été invité dans une famille chilienne pour partager un Asado (barbecue) avec eux… Ou encore nos 3 affreuses guerres contre les punaises de lit… Et pour finir le Carnaval à Encarnacion au Paraguay, où on a discuté et s’est fait payer des bières toute la soirée avec 3 couples de paraguayens !

Qu’est-ce que ça fait de voyager en couple ?

Pauline : C’est super ! Beaucoup de gens qu’on a rencontré nous ont dit “Ca fait pas bizarre? Vous avez pas peur de risquer votre couple? Vous vous disputez pas trop?”… Et bien pas du tout ! Je pense que c’est surtout une question de feeling et de communication. Nous on le sentait bien, on n’a jamais eu peur ni de doutes, et on parle beaucoup, tout le temps, de tout. Pour autant, on a fait en sorte qu’être à 2 ne nous isole pas des super rencontres à faire dans les auberges de jeunesse ! Même si un couple peut paraître fermé au premier abord, nous, ça ne nous a pas empêché de rencontrer énormément de gens – autant d’autres couples, que des voyageurs seuls d’ailleurs !

voyage_en_couple_amerique_du_sud

Je pense qu’on peut même conclure que ça nous a encore plus rapproché ! Pour moi, voyager en couple c’est se créer des souvenirs qui nous lient pour la vie, et c’est tout partager pour rendre les coups durs moins durs et les grands moments encore plus grands :)

Comment avez-vous préparé ce voyage ? Si c’était à refaire, que feriez-vous différement ?

Pauline : On n’a pas préparé grand chose en fait… La plus grosse partie a été la préparation de ce qu’on allait mettre dans nos sacs à dos (parce que je ne voulais pas plus de 10kg par personne), et préparer le blog ! Parce que sinon, à part acheter un billet aller-retour, dont on savait très bien qu’on allait modifier la ville et la date de retour, et réserver l’auberge de jeunesse à Rio pour la première semaine… Il n’y avait absolument rien de prévu! On est parti libres comme l’air :)

Si c’était à refaire?… Peut-être atterrir le 31 décembre au lieu du 1er pour profiter du Nouvel An à Rio, mais sinon rien :) Aucun regrets pour l’instant !

ile-de-paques

Comment financez-vous ce long voyage ?

Pauline : Nos économies ! Comme la plupart des voyageurs qu’on rencontre d’ailleurs… Au début, on pensait s’arrêter pour travailler dans une ville qui nous aurait plu puis continuer le voyage ensuite, mais une fois le voyage lancé… On a eu trop soif de voir et de vivre :) Tant pis, c’est le voyage d’une vie, alors on aura bien le temps de travailler plus tard ^^

Si vous aviez seulement 3 conseils à donner aux futurs “tourdumondistes” ?

Pauline : N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre ! Préférez faire moins de choses pour mieux les faire ! C’est tellement plus agréable d’aller au fond des choses et de rencontrer des gens plutôt que de changer de ville tous les jours pour “cocher” les cases touristiques ! Parce que vous vous retrouverez vite à passer vos journées dans les bus ! Vue d’Europe, il est très difficile de se rendre compte de l’immensité des distances ici…

Partez léger ! 10kg c’est largement suffisant… S’il vous manque des choses, vous les trouverez là où vous en avez besoin (si jamais! et vous ne les aurez pas porté jusque là) – on a rencontré des gens qui ont renvoyé plusieurs kg d’affaires chez eux car ils se sentaient trop encombrés !

Gardez votre âme d’enfant ! Et restez émerveillés de tous les endroits par lesquels vous passez… On a rencontré trop de gens qui ne faisaient que se plaindre ou qui étaient trop blasés (“c’est qu’un lac”, “ça ressemble à chez nous”…), ou alors restez dans votre canapé à regarder des documentaires ! ;)

Il vous reste encore plusieurs mois de voyage, quel est le programme pour la suite ?

Pauline : Il nous reste 2 semaines en Bolivie, puis on retrouve la famille de Benoit à Lima début Août pour faire un tour du Sud Pérou pendant 3 semaines avec eux, avant de remonter vers l’Equateur, où un vol pour les îles Galapagos nous attend ! On ira très certainement faire un tour dans la jungle Equatorienne aussi sur recommandations d’amis voyageurs, avant de passer en Colombie, où on espère passer notre 1er niveau de plongée, et pour finir nos 2 dernières semaines se feront à Cuba  !